M Legeay Bruno                         Melay le 27 septembre 2012

 Les Acacias

 49120 Melay

 

            Madame le Maire

            Mesdames et Messieurs les Conseillers        

 

            Permettez- moi de vous soumettre une rapide réflexion sur le projet de nouvelle commune et surtout sur l'agitation qu'il provoque parmi nos concitoyens. Le moins que l'on puisse dire est que ce projet déchaine les passions principalement chez les opposants. On peut noter que cette oppostion s'est faite instantanément, sans doute à cause de la présentation maladroite du projet. La surprise mêlée à une incompréhension a vite fait place à de la méfiance. La réaction de rejet s'est renforcée quand les citoyens ont découvert que la nouvelle loi votée par l'ancienne majorité à l'Assemblée Nationale permettait la création de la nouvelle commune sans leur consentement ou tout au moins sans leur consultation.

          Aujourd'hui la situation semble bloquée, les positions apparemment figées ; aussi il me semble souhaitable de revenir sur l'idée d'une consultation auprès des citoyens, une sorte de référendum qui permettrait d'avoir directement l'opinion des Melayons sur ce sujet. Cela vous permettrait, vous les conseillers de prendre la meilleure décision, c'est à dire la plus conforme à ce que souhaitent les habitants de Melay et sans doute de calmer les divisions qui ont éclaté et dégradé le climat dans la commune. En revenant à des pratiques démocratiques simples et de bon sens vous sortiriez la tête haute de ce conflit, regagneriez la confiance de vos concitoyens et feriez taire certaines suspicions à l'égard des élus. Et surtout si le oui l'emportait cela garantirait la réussite du projet de nouvelle commune alors que si vous le mettez en place sans le consentement de la population la tâche s'avérerait plus compliquée.

         A mon avis la sortie de crise passe par l'écoute du peuple et donc par une consultation populaire et ce, quel que soit le résultat de la consultation : si la nouvelle commune ne se fait pas en 2014, cela voudra dire que les gens n'étaient pas prêts mais ce ne sera pas irrémédiable on peut toujours relancer un projet s'il est bon ! 

        Je ne crois pas que la nouvelle loi interdise cette consultation, alors n'hésitez plus, ce ne sera pas considéré comme une reculade face à SOS Melay mais comme une décision raisonnable et juste qui rapprochera citoyens et élus,

       Merci de prendre note de l'opinion d'un citoyen parmi d'autres mais néanmoins intéressé par la vie politique de sa cité, peut-être parce qu'il enseigne les premières bases d'éducation civique en collège!

      Cordialement

 


 

M Legeay Bruno

 

                               Melay, le 28 septembre 2012 

 

              Madame le maire

              Mesdames et Messieurs les Conseillers

 

              Après avoir découvert la lettre d'information n°3, je maintiens mon courrier du 27 septembre.

              Il y a une faille dans le courrier du préfet : la création de commune nouvelle est certainement de sa compétence mais il n'est en aucun cas possible qu'il ait le pouvoir de créer arbitairement une commune nouvelle de sa propre autorité. Il est évident qu'une telle création ne peut se faire qu'à la demande des élus locaux ou à l'extrême qu'avec leur consentement. Une telle décision dans un pays démocratique est inimaginable. Mais rien n'empêche les élus locaux d'organiser une consultation de leurs concitoyens.

              De plus un tel courrier n'est pas fait pour apaiser le climat mais au contraire il ravive  les tensions. Là on sent l'affolement de la part des élus et on verse dans l'autoritarisme !

              Pourquoi cette précipitation ?

 

              Cordialement