Hier soir, lundi 3 décembre 2012 a eu lieu la der des der … et oui, la dernière réunion du conseil municipal de MELAY.

Le rideau est tombé …. On aurait pu se croire à une représentation de la compagnie du Crépuscule… mais ce n’était pas une comédie.

Certains ont réagi qu’ils ne seront que des pots de fleurs dans le conseil de la Commune Nouvelle. Ce n’est pas faute de leur avoir vainement expliqué leur rôle dans la future commune. Hier soir, ils ont enfin compris, peut-être parce qu’il y a moins de pressions de « l’haut de là », étant donné que le projet est passé, mais il est bien trop tard.

En mars 2008, quand nous sommes allés aux urnes, pour élire notre conseil, nous avons voté 19 personnes : une équipe. Tout comme, les chemillois ont élu 29 personnes.

Dans le projet, Chemillé n’avait rien à perdre puisqu’il conserve ses 29 conseillers. Déjà, mathématiquement, ils étaient majoritaires par rapport à MELAY ; et en plus, on a la gentillesse de supprimer 6 conseillers à MELAY.

Comme deux conseillers « sortants » l’ont très bien exprimé, les 10 qui ont voté OUI au projet de Commune Nouvelle, ces 10 personnes ont voté pour l’exclusion de certains membres du conseil. Mais elle est où l’EQUIPE ??? 

Pendant les mois qui viennent de passer, nous avons assisté aux réunions de conseil municipal. Nous avons constaté le travail fourni par nos élus soucieux de défendre et d’écouter la population face à un mur autoritaire et intransigeant mené de front par 3 personnes.

Parmi les 6 qui ne siègeront pas dans le futur conseil, à compter du 1er janvier prochain, nous tenons à saluer dignement Olivier AYRAULT, Jean Paul VIAU et Evelyne HUMEAU, un grand MERCI pour le travail que vous avez fait pour notre commune.  On se souviendra de vous dans l’histoire de MELAY et nous espérons vous voir dans un prochain conseil municipal pour continuer le travail que vous avez fait auprès de la population de MELAY.

Et nous remercions également Jean-Marie CHERBONNIER, Jean CHARRIER, Michel GASCHET, Manuella PRUD’HOMME et Emilie BLAIS, nous comptons sur vous pour continuer à défendre nos intérêts et  préserver notre commune.

Les autres, ce sont tous ceux que nous n’avons pas cités,  ceux qu’on souhaite oublier, ce sont ceux qui auraient pu rester chez eux. Même si certains ont voulu s’acheter le purgatoire, hier soir, ils n’ont pas reçu l’absolution.

« La photo sur le mot fin

Peut faire sourire ou pleurer

Mais je connais le destin

D’un cinéma de quartier

Il finira en garage

En building supermarché

Il n’y a plus aucune chance

C’était la dernière séance

Et le rideau sur l’écran est tombé. » 

Eddy MITCHELL – La dernière séance

 

05-12

05-12-2

 

conseil 05-12