Courrier à Mme le Maire de Melay, déposé le 19.10.12 à 14h35 en Mairie: 

Madame le Maire, 

Votre réponse parue ce-jour dans le Courrier de l'Ouest me laisse perplexe. 
Comment une personne aussi impliquée durant sa vie professionnelle dans les chiffres et les pourcentages peut aussi grossièrement déformer la réalité mathématique? 

Pensez vous donc que les Melayons soient si incultes, qu'ils ne puissent déceler "l'arnaque" que vous leur présentez, avec des chiffres incohérents, face à la réalité des résultats de la consultation? 
Votre méthode de calcul me semble malgré tout intéressante car elle me permet d'affirmer que la décision, d'une importance qui n'échappe à personne, de faire fusionner Melay et Chemillé, le sera par 0.014% des électeurs de Melay. 
(18 conseillers : 1245 électeurs = 0.01445%). 

Je ne doute pas un seul instant que ces 0.014% représentent l'élite de la population melayonne, et qu'ils puissent donc passer outre la volonté de ceux qui les ont élus pour les représenter (et non pour trahir leur confiance...). 
Même si une "consultation pour avis" n'est pas rendue obligatoire par la loi, elle n'est pas interdite. Cette organisation ne vous aurait en aucun cas conduit en prison. 

Vous faîtes état des relances téléphoniques que les organisateurs ont utilisées pour mobiliser les électeurs, mais faudrait-il parler, à moins qu'il ne s'agisse que d'une simple rumeur, des pressions que subiraient certains de vos conseillers et de promesses qui seraient faites à certains autres pour le futur... 

A l'heure ou l'on parle d'accorder le droit de vote aux étrangers, vous n'avez pas été capable de l'accorder à vos administrés. Vive la démocratie!!! 

Il reste quelques heures pour revenir à la raison et écouter la "vox populi" qui enfle... 

Je vous prie d'agréer, Madame le Maire, mes sincères salutations, 

Pierre-Gérard DARRIEUX