Compte rendu conseil municipal de Melay le 1 octobre 2012

Début du conseil à 20h15 dans la salle de la mairie bondée et spécialement aménagée pour que le public soit assis.

Projet de commune nouvelle : Madame le Maire passe la parole au référent du comité de pilotage Mr Louis Marie Loiseau.

Ce dernier rappelle les étapes du projet avec en particulier la proposition de charte élaborée en septembre et maintenant validée par les 2 communes.

Un élu se manifeste pour souligner le manque de concertation autour de cette charte dont la dernière version a été encore modifiée depuis celle transmise à la population dans la lettre d’information N°3. « A quoi servons-nous si tout se fait avec autant de précipitation et sans nous » ? demande-t-il.

Mr Loiseau indique que la charte est à l’état de projet, et qu’elle peut encore changer à la marge.

Un autre élu indique que cela est révélateur de l’ensemble du processus engagé qui est précipité. Il exprime clairement le souhait d’arrêter « une charrette lancée à pleine vitesse et devenue incontrôlable ».

De plus, selon lui, l’évolution en cours des responsabilités attribuées aux Communautés de Communes va changer la donne et réduire de fait l’intérêt d’une commune nouvelle.

Il rajoute que la charte elle-même pourra être modifiée dès les prochains conseils (aux 2/3 des voix) et que sa valeur est toute relative.

Un autre conseiller avoue, même si cela lui est difficile, qu’il n’aurait pas accepté de faire partie de l’équipe municipale en 2008 s’il avait su qu’un tel projet allait se faire dans ces conditions. Il ajoute que beaucoup de conseillers sont dans le doute à ce jour, et qu’une « vraie » consultation des habitants pourrait guider leur choix.

Madame le Maire lui répond d’une part que la loi de 2010 n’était pas sortie à l’époque, et que d’autre part la consultation a été interdite par le sous-préfet.

Un autre conseiller se plaint de la notion de « consultation »  qui s’est résumée jusqu’ici à une information à sens unique des habitants. Mr Loiseau lui répond en indiquant qu’il y a dans une consultation un aller et un retour, et que chacun pourra poser ses questions au sous-préfet lundi prochain.

Un autre conseiller indique qu’à défaut d’une consultation de la population organisée par la mairie, rien n’empêche une association de mettre en place une telle consultation, même si le calendrier est serré avant le vote du conseil municipal le 22 octobre prochain. En l’occurrence, l’association SOS Melay avait proposé dans sa lettre ouverte aux élus d’aider le conseil municipal dans l’organisation d’une consultation. Ce serait, selon l’avis de ce conseiller, un juste retour des choses que la mairie apporte maintenant son aide à l’association.

Aucune réaction au sein du conseil à cette proposition.

La discussion est close à 20h45 et les autres sujets prennent le relai.